Rhin-Champagne

Choix des noms de l’ACAL : quel mépris pour la Lorraine !

Nous ne pouvons que fustiger les trois noms proposés visant à dénommer l’ACAL (Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine). De « Nouvelle Austrasie », qui fait référence à un ancien royaume mérovingien, à « Acalie », qui se contente juste d’ajouter le suffixe « ie » à ACAL, en passant par « Rhin-Champagne », qui semble vouloir concurrencer l’Agence de l’Eau Rhin-Meuse, aucune de ces trois propositions ne renvoient de près ou de loin à la Lorraine. Alors que le vote sur internet commence ce lundi 14 mars pour s’achever le 1er avril à minuit, comme un signe prémonitoire à une très mauvaise farce, nous ne pouvons qu’être scandalisés de voir notre Lorraine à ce point méprisée, bafouée et ignorée.

Je suis lorrain 1

L’ACAL est un monstre administratif innommable car on ne peut nommer ce qui n’existe pas et n’a jamais existé. Illégitime, vaine et inutile car imposée en dépit du bon sens, elle est aussi illégale puisque son processus de création viole la Charte européenne de l’autonomie locale, traité international supérieur aux lois nationales, ratifiée par la France en 2007.

Que dire de la pseudo démocratie participative organisée pour faire sortir du chapeau trois propositions de nom aussi ridicules les unes que les autres ? Parmi les 60 personnes complices chargées de cette tâche, 45 ont été nommées et désignées, histoire de bien verrouiller le processus ! Quel simulacre de démocratie, quelle honte, quelle mascarade marketing !

Les Lorrains demandent à bénéficier d’une entité politique et administrative à part entière. Notre peuple veut retrouver sa région. L’en priver au terme d’un incroyable déni de démocratie devient de plus en plus insupportable !

Notre Lorraine a connu toute les guerres. Notre peuple a été décimé pendant la Guerre de Trente Ans par les troupes françaises et suédoises après un génocide que les historiens reconnaissent à présent. Notre Lorraine a été plus tard vidée et exploitée telle une colonie pour permettre à la France de se relever de deux guerres mondiales, avant d’être lâchement abandonnée. Il y a encore un siècle, les Lorrains parlaient leurs langues régionales jusqu'à ce que les hussards noirs de la république française viennent appliquer brusquement les programmes de l'instruction publique jacobine. Pendant plus de 800 ans, la Lorraine a été un Etat souverain indépendant, fier et prospère. Et aujourd’hui, elle se retrouve réduite à un simple trait entre Rhin et Champagne !

La Lorraine est riche d’une identité complexe. Notre peuple a hérité de symboles ancestraux : chardons lorrains, Croix de Lorraine et Alérions qui sont bien plus anciens que les Marianne et autres drapeaux tricolores.

Nous sommes Lorrains.

Qui coupe un chardon en fait repousser dix. Qui coupe mille chardons en fait repousser dix mille. Notre devise nationale vaut pour rappel : Qui s'y frotte s'y pique !

Non inultus premor.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×