mot

Précision : Annexion et non réunion de la Lorraine à la France

Le Parti Lorrain déplore et condamne l’utilisation du mot « réunion » par la Ville de Nancy et la plupart des médias pour présenter la nouvelle exposition du Palais des Ducs de Lorraine – Musée Lorrain pour désigner l’annexion des Duchés de Lorraine et de Bar à la France à la mort de Stanislas Leszczynski, en 1766. En effet, pour qu’il y ait « réunion », il faut au préalable qu’il y ait eu union. Ce qui n’est pas le cas puisque la Lorraine était un Etat indépendant et souverain. Par conséquent et selon la géopolitique de l’époque, le terme « annexion » s’impose. Le mot « réunion » pourrait quant à lui plutôt être utilisé pour décrire le rattachement d’une partie de la Moselle, de la Meurthe-et-Moselle et des Vosges à la Prusse en 1871 puisque la Lorraine était un Etat du Saint-Empire-Romain-Germanique. Cela ne veut pas dire pourtant que nous souhaitons que la Lorraine soit allemande. Cela ne signifie pas non plus que nous sommes satisfaits de l’incorporation de la Lorraine à la France. Comme dit l’adage lorrain : « Français ne puis, Allemand ne veux, Lorrain je suis ».

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×