communes

Top 20 des communes de Lorraine où l'on a le plus voté Parti Lorrain au 1er tour des élections régionales

Première commune de Meurthe-et-Moselle : Saint-Sauveur avec 12,5 % des voix

Meuse : Herméville-en-Woëvre avec 20,41 %

Moselle : Berling avec 11,71 %

Vosges : Hardancourt avec 10 %.

Dans 10 communes de Lorraine, nous obtenons plus de 10 % des voix et dans 105 plus de 5 %.

Merci de votre confiance !

Top 20 communes pl lorraine

Elections régionales : Qui a peur de la liste « Non à l’ACAL, oui à nos régions » ?

La préfecture de Strasbourg a délivré aujourd’hui le récépissé définitif validant l'enregistrement de la liste « Non à l’ACAL, oui à nos régions ». Le dépôt d’une liste complète et sa validation n’auraient pas été possibles sans l’extraordinaire mobilisation de l’équipe de campagne et de nos adhérents et sympathisants au-delà des 189 candidats initialement pressentis. En effet, si l’on fait abstraction de la délivrance d’attestations ne comportant pas l’intégralité des mentions légales requises, ce qui ne manque pas de surprendre quand on sait que toutes les communes sont amenées à en délivrer, notamment au moment des élections municipales, plusieurs communes de Moselle et une commune de Meurthe-et-Moselle ont manifesté une inertie caractérisée dans la délivrance des attestations. On déplore des tentatives de rétention d’attestation pour indisponibilité récurrente d’une personnes habilitée à signer et plus grave encore au motif d’allégations fantaisistes de non-inscription sur les listes électorales. Dans un cas, la non-inscription invoquée dans un premier temps n’a plus semblé constituer un obstacle à la délivrance d’une attestation après que le demandeur, certain de figurer sur les listes électorales de sa commune, a menacé de prévenir la préfecture. Des plaintes ont été ou seront déposées auprès de la police et nous saisirons les préfets de Moselle et de Meurthe-et-Moselle de ces graves dysfonctionnements qui jettent une ombre sur la santé de la démocratie française.

Il va de soi que loin d’entamer notre détermination, ces basses manœuvres ne font que renforcer notre volonté de mener le plus loin possible notre liste pour défendre une certaine idée de la démocratie locale déjà bafouée par l’absence de consultation des assemblées et des populations de nos régions avant l’adoption de la réforme territoriale.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×