citoyennes

Législatives 2017 : le Parti Lorrain soutenu par les forces écologistes et citoyennes

Dans la continuité de sa participation aux dernières élections régionales de décembre 2015 (liste créditée de 4,74 % des suffrages), le Parti Lorrain (PL) entend s’installer durablement dans le paysage politique lorrain. Il prépare ainsi déjà les élections législatives de 2017. Il partira pour celles-ci avec le Mouvement 100 %, fédération de 25 partis écologistes, citoyens et régionalistes, créé le 30 novembre 2016 à Paris, afin de proposer une alternative à l’éclatement des partis traditionnels et aux extrêmes.

Candidats Vosges 2

De gauche à droite, Emmanuel Thiébaut, Camille Zeghmouli et Thomas Riboulet (Groupe BLE Lorraine)

Dans cette optique, le PL a présenté début décembre à Epinal ceux qui seront candidats dans les Vosges, à savoir Camille Zeghmouli, adjoint aux affaires scolaires à la mairie de Golbey, pour la première circonscription des Vosges sur Epinal, ainsi qu’Emmanuel Thiébaut, représentant de l’Alliance Ecologique Indépendante (AEI) dans les Vosges, pour la seconde circonscription sur Saint-Dié-des-Vosges. Les deux candidats étaient pour l’occasion accompagnés par le Président du Parti Lorrain, Thomas Riboulet, qui sera lui candidat dans la seconde circonscription de la Moselle.

Soutenu par les forces écologiques et citoyennes, le Parti Lorrain entend défendre les territoires lorrains à l’Assemblée Nationale, afin de proposer et de faire voter des lois pour apporter davantage de démocratie, de proximité et de transparence dans la vie politique française. Parmi les principales mesures de son programme, on retrouve notamment la mise en place d’une dose significative de proportionnelle pour avoir une plus juste représentativité de la diversité des opinions dans le pays, le non cumul des mandats, les élus ne pourront d’ailleurs se représenter qu’une seule fois pour une même fonction, la généralisation des outils démocratiques participatifs comme les référendums, le développement des monnaies locales complémentaires pour stimuler l'économie et l'emploi dans les territoires, ou encore une vraie réforme territoriale pour revenir aux régions historiques et leur conférer une autonomie maximale.

Outre la priorité donnée à l’emploi, l’idée est donc de recréer les conditions de la confiance pour redynamiser nos territoires qui ont plein d’atouts. En mettant la prise de décision au cœur des territoires par des acteurs qui connaissent le terrain et les enjeux locaux, le Parti Lorrain veut enrayer la désertification et le déclin économique et industriel des Vosges.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×